Mont Mounier

N°4

Ceinturé de hautes barres de calcaire tithonique, au faciès typique et reconnaissable, le mont Mounier impose sa présence massive en maître incontesté de ce relief majestueux. En 1873, débarque sur ses flancs une équipe de chercheurs prenant des notes sur l'opportunité de l'installation d'un petit observatoire qui vit finalement le jour en 1893 grâce à M. Bischoffsheim et dont quelques ruines subsistent encore sur le Petit Mounier. Plus haut massif calcaire des Alpes-Maritimes, le Mounier constitue sûrement l'un des meilleurs belvédères de toutes les Alpes du Sud. C'est aussi le paradis du botaniste avec une flore exceptionnelle qu'on se contentera bien sûr d'admirer sans la cueillir ! Jadis appelé "mons niger", sans doute en raison de la couleur noirâtre de la roche (comme sa voisine la cime nègre), le Mounier, sommet aujourd'hui dénudé et aride, était autrefois boisé comme en attestent d'anciens écrits faisant référence à de nombreuses souches d'arbre parsemant ses flancs.

Mont Mounier

Départ Col de l'Espaul
Arrivée Col de l'Espaul
Accès par bus Non mais navette intra-muros en rotation juillet/août
Parking voiture Oui
Caracteristiques
  • Temps

    7H00

  • Distance

    17km

  • Dénivelé

    1150m

  • Difficulté

    Sportif/Alpin

  • KML

    KLM

Thème / Usage